L'ichthyostega

L'ichthyostega mesurait environ 1 mètre de long.

Sa tête était large et très aplatie et son crâne ressemblait beaucoup à celui des poissons primitifs à nageoires lobées.

Ses membres et ses pieds étaient ceux d'un amphibien, mais il avait une queue de poisson.

Témoins de ces évolutions morphologiques, les plus anciens tétrapodes, au sens strict du terme, ont été découverts au Groenland dans des sédiments datés du dévonien supérieur (environ 370 millions d’années), ainsi qu'aux Etats-Unis, en Russie, Ecosse, Lettonie, Australie, et plus récemment en Belgique.

Ce qui a fasciné le monde scientifique, c'est le nombre de doigts dont étaient pourvus leurs membres. En effet, pendant longtemps les paléontologues étaient persuadés que le fait de posséder cinq doigts était un caractère primitif. Quelle ne fut pas leur surprise de découvrir sur l'ichthyostega sept doigts à l'extrémité de ses pattes !

Ces dernières, nous prouvent que ces animaux se déplaçaient avec plus d'aisance en milieu aquatique que terrestre, étant incapables de soutenir véritablement leur corps au dessus du sol.

Les scientifiques ont procédé à une analyse morphologique des fossiles, associée à une étude du sédiment renfermant ces derniers. Les paléontologues ont ainsi déduit que ces tétrapodes, à respiration pulmonaire et branchiale, évoluaient principalement en milieu côtier.

Ils ont également déduit que les membres de tétrapodes existaient bien avant la terrestrialisation, ayant principalement pour fonction de se mouvoir dans les méandres des racines des fonds aquatiques, au lieu de constituer une stratégie évolutive pour conquérir de nouveaux milieux.

 

Accouplement d'ichthyostega, Alain Bénéteau 2009

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×